Galerie d'images #5

Dans cette présentation nous montrons une série de bouvets et moulurières de grande qualité, surtout en bois exotiques. Ces outils ont probablement été éxécutés par un artisan travaillant dans une fabrique. Comme la marque est absente on peut supposer que l'artisan l'a fait pour son propre compte.

(Cliquer sur l'image pour obtenir une plus grande version)

 

 Au centre de cet éventail d'outils, il y a un magnifique bouvet à approfondir ou bouvet à deux corps (No. 1). Il est en palissandre, en ébène, en acier et en laiton. Il est délicatement décoré par des incrustations de laiton. Puis vient une série de mouchettes à joue (side beads). Ce sont les numéros 2, 3. 4, 9, 10, 11, 12. Le 5 est un petit « rond », le 6 est un guillaume alors que les 7 et 8 sont des bouvets bessons. (Voir grande version de l'image)

 

Voici en plus grand plan, (voir grande version de l'image), le superbe bouvet en palissandre. Les deux vis qui contrôlent le guide longitudinal sont en métal probablement chromé. Comme la poignée est petite si on le compare à un bouvet plus moderne, on peut supposer que la date de sa fabrication pourrait se situer entre 1840 et 1860.

 

Nous voyons ici la délicatesse des pièces de laiton incrustées dans le bois de rose et aussi dans l'ébène qui retient les vis au guide longitudinal. Ces mêmes vis sont terminées par un joli capuchon en ébène.

 

Les deux écrous qui retiennent le guide longitudinal sont tournés à partir de pièces en ébène et en bois de rose placées alternativement et collées ensemble. Les contre écrous, eux, sont d'une seule pièce en bois de rose. La fenêtre qui soutient la vis de blocage du guide de profondeur est parée d'une belle ouverture en laiton. C'est peut-être une fenêtre "cathédrale".

 

Deux bouvets bessons font partie de cet ensemble. Ils sont en bois exotiques. Le numéro 7 possède des fers sur les deux côtés alors que le numéro 8 affiche un fer et un guide en ébène. Chacun de ces outils peut exécuter la rainure et la languette.

 

 Les mouchettes à joue (side beads) constitue une belle progression de gabarits successifs, passant du plus petit au plus gros. On peut aussi voir la localisation de ces moulurières dans la série.

 

Montrés en nez ou en front ont peut identifier: le petit rond (5), le guillaume simple (6) et les deux bouvets bessons (7 & 8). La série est montrée au bas où on peut apercevoir les deux outils en bois plus pâles et dont les coins sont en ébène. Les outils dans cet ensemble ressemblent beaucoup aux outils fabriqués par J. DAWSON, Montréal. Comme ils possèdent les mêmes caractéristiques que ceux de Dawson nous supposons avec une quasi certitude qu'ils ont été fait à cette fabrique par un des employés et pour son propre compte. Evidemment cette personne a omit délibérément de "signer" ses outils. Ils datent le plus probablement des années 1850.

.